Ma vie avec Liberace

Ma vie avec Liberace 2013

Avant Elvis, Elton John et Madonna, il y a eu Liberace : pianiste virtuose, artiste exubérant, bête de scène et des plateaux télévisés. Liberace affectionnait la démesure et cultivait l'excès, sur scène et hors scène. Un jour de l'été 1977, le bel et jeune Scott Thorson pénétra dans sa loge et, malgré la différence d'âge et de milieu social, les deux hommes entamèrent une liaison secrète qui allait durer cinq ans. "Ma Vie avec Liberace" narre les coulisses de cette relation orageuse, de leur rencontre au Las Vegas Hilton à leur douloureuse rupture publique.

COMMENTAIRES

Comment aux USA l'argent est soeur de la décadence !

Comme souvent avec Soderbergh, c'est bien foutu, superbement réalisé, mais alors aucun interet. Même constat avec Ché 1 et 2. C'est bien, mais il passe à côté de son sujet. D'ailleurs ici quel est le sujet? Un couple homo à paillettes à LasVegas+ différence d'âge? Une "vedette" pour grand-mères+un éphèbe? Ok. Mais est-ce interessant? L'interet du film n'était-il pas de nous montrer comment ce pianiste homo a su pendant tout ce temps cacher son homosexualité? un peu sûrement. bref encore hors-sujet.

j ai adoré:film extremement bien interpreté par deux grands acteurs

Je ne comprends pas pourquoi HBO a tenu à faire un film sur ce personnage : Un "gay" super fade qui n'a jamais assumé et qui mentira jusqu'à sa mort (même après d'ailleurs), qui se servait de jeunes éphèbes comme de kleenex...
Bref, à part le jeu des acteurs, cette fiction ne présente absolument aucun intérêt ! 1/5*

j'irai même jusqu'à dire que c'est le meilleur (TV)film de Soderbergh

éternel respect à M. Michael Douglas

J'ai regardé par curiosité sur C+ Cinema ce soir vu que j'ai accès aux chaines gratuitement ce week-end avec Orange.
J'ai pas trop aimé l'histoire mais faut reconnaître que c'est bien interprété et les personnages sont attachants. 2.5/5

Sublime film, sur le quel je viens de tomber par hasard sur Canal Plus. Incroyable qu il n pas eu le succès qu il mérite !

4/5

Un très bon film porté par un Michael Douglas transformé et extravagant mais plus vrai que nature si je me réfère aux photos du vrai Liberace. Un homme tout en paillettes et bling bling, pianiste, artiste de génie mais qui devait se sentir seul. Est-il aimé ce qu'il est ou pour ce qu'il représente, ce qu'il peut apporter (notoriété, argent) ? L'expression du "Kitsch Palatial"....
Pour lui, Scott Thorson interprété par Matt Damon (nickel dans ce registre "inhabituel" pour lui) était son amant, son confident, son secrétaire, son "fils"....

Personnellement, je ne connaissais pas Liberace mais il a dû être un sacré personnage
Je conseille de voir ce métrage en VO ce qui rajoute au ressenti, permet d'entendre les intonations de voix de MD.
Moment de ciné plus qu'agréable. Intéressant à découvrir.

Mon Dieu mais quelle merveille ce film !! On en prend plein les mirettes pendant 2 heures !! Que d'émotions... Que dire en premier ? Parlons des acteurs tout à fait prodigieux dans le film, Michael Douglas est surprenant et excellentissime dans le rôle de Liberace et Matt Damon comme toujours très bon. Mais c'est surtout l'ambiance du film, les décors, les dialogues qui vous envoûtent !! Tout est parfait, drôle, émouvant, grandiose... Moi qui suis un fan absolu d' Elton John j'ai eu l'impression de passer deux heures en sa compagnie et de voir son biopic avant l'heure (qui doit sortir l'année prochaine d'ailleurs alors préparez vous à vous ruer au cinéma!) Que de points communs entre les deux, c'est tellement troublant (style de vie, tenues scéniques, génie du piano, décadence, addiction sexuelle, profonde solitude... la ressemblance est même poussée jusqu'à la calvitie !!) j'ai été troublé et happé par ce personnage !! A voir absolument !! Un chef d'oeuvre !!

Un chef d'oeuvre absolu !! L'incontournable !!! Emouvant, kitsch, drôle...Damon & Douglas sont à couper le souffle dans ce film !!! Et enfin un hommage à ce génie qu'était Liberace !! Mille fois bravo !!!

Superbe ! Dune noirceur inattendue pour ma part. Soderbergh fait le portrait incisif d'une fausse histoire d'amour, une histoire en plastique où seuls le nul et la douleur s'expriment. L'amour n'est que physique au début comme pour mieux caresser les corps avant de les écorcher, et quand il pénètre véritablement les esprits ou plutôt l'esprit de Scott - superbe Matt Damon, qui ne sera qu'un exemple parmi d'autres, ce n'est que pour le mutiler, le scarifier, l'enfermer, le corrompre à cette vie vide de bling-bling et de kitsh. Il sera avalé tout cru, subira une déchéance psychologique et morale assez impressionnante. Il aura complètement raté sa vocation, sacrifié des relations vitales, perdu son visage, et vendu sa liberté. C'était pourtant annoncé, le cycle infernal de la déchéance manoeuvré avec perversité par Liberace était explicite dès le début. Un film sur la corruption des esprits et des corps par le show-biz, où tout y passe. La fin semble (un peu) adoucir le constat, ou bien ironise, et s'amuse à détruire encore un peu plus la nullité de ce milieu, façade clinquante d'une société décadente.

Pas mauvais du tout.

Félicitations pour les deux Golden Globes obtenus dimanche : un film touchant avec des acteurs talentueux. Du vrai cinéma.

Pour moi ce n'est pas du tout le film de l'année c'est mou j'ai rien contre les homo mais la l'histoire vole pas haut alors ça y est on met deux star hétéros pour jouer des homos et c'est le film de tous les temps moi je dis ennuyeux et pourtant j'ai trouvé bien brobackmontain .

Tout est très bon.....dans ce film. Soderbergh et ses acteurs sont au top. Beaucoup plus touchant en VO.

Une vie et des décors kitchissimes avec des acteurs au top. S. Soderbergh a fait très fort.

Sans aucun doute, un des meilleurs films de l'année !

Voir le top des films de l'année 2013 > http://bit.ly/1dfvQwe

http://www.canalplus.fr/c-c...

Émission très intéressante !

Difficile de s'identifier à ces sapins de noël que sont Liberace et son ami, avec leurs costumes clinquants, dans des décors surchargés. Pourtant peu à peu, bien qu'éloigné de ce monde, je suis entré dans ce film. Rob Lowe et Scott Bakula, l'un en chirurgien esthétique hyper lifté, l'autre en gay des années 70, c'est quelque chose ! Damon et Douglas sont excellents.
Soderbergh ne prend pas parti : il montre la vie de ces personnages, avec une tendresse touchante. Même si on n'a pas d'affinité avec leur monde, à la fin on est ému.

Je vais faire un petit point sur ce film vu qu'on s'approche de la fin de l'année 2013 et qu'on en a pas mal parlé au moment du festival de Cannes et qu'on devrait en parler encore (surtout outre-Atlantique) avec les prochaines cérémonies de récompenses (Golden Globes, SAG Awards ...) qui approchent.
Comme beaucoup le savent, le film devait à la base avoir une sortie en salles aux États-Unis (rien d'étonnant puisque le film est porté par 5 noms très connus à Hollywood : Douglas et Damon comme acteurs, Soderbergh le réalisateur et Weintraub à la production et LaGravenese au scénario) mais malgré ce que j'ai dit entre parenthèses, les studios n'ont rien voulu savoir. Le film est donc un moment mis en stand-by, surtout que Matt Damon et Soderbergh ont alors d'autres projets et Michael Douglas sort d'un cancer. Coup de chance pour eux, la chaîne de télévision HBO est intéressée par le film et à la suite de nombreuses discussions il s'en suit que "Ma vie avec Liberace" sera finalement un téléfilm. Pour ma part, j'avais été assez déçu à la suite de cette nouvelle mais à y regarder de plus près je crois que c'est ce qui pouvait arriver de mieux au film. Pourquoi ? Le film se fait au passage une énorme pub et de surcroît, il s'évite les désagréments du box-office. Plutôt pratique, surtout que le film sera par la suite le plus gros succès de la chaîne HBO depuis 2004. Le film a tout d'abord été présenté en compétition à Cannes (une première pour un téléfilm) et on avait beaucoup parlé d'un double prix d'interprétation pour les deux têtes d'affiche mais le jury de Steven Spielberg en a décidé autrement. Je le regrette profondément. Ensuite, le film est passé à la télévision aux États-Unis et a ensuite été présenté dans de nombreux festivals : Deauville, Sydney, ... Et vient ensuite la sortie française : le film est bien noté par la presse et les spectateurs (rien d'étonnant) mais il fait très peu d'entrées en France alors que c'est l'un des pays d'Europe où on en a le plus parlé. En Allemagne, par exemple, le film a simplement bénéficié d'une petite avant-première en présence de Michael Douglas et il a eu un succès immense. Etant donné qu'il s'agit d'un téléfilm on peut difficilement savoir combien il fait au box-office (box office mojo n'est pas encore à jour) mais dans une récente interview de Michael Douglas avec le journaliste Ramzy Malouki, Douglas se disait curieux de voir comme ce film avait eu un accueil mémorable auprès des Allemands et surtout de son score énorme au box-office, contrairement à celui en France. Je suis assez étonné aussi. Je pensais qu'il ferait bien plus en France. Je ne vois pas ce qui a gêné les spectateurs. Enfin bon, c'est comme ça et c'est déjà une grande chance que ce film soit sorti dans les cinémas de nombreux pays du monde alors qu'à la base il n'est qu'un téléfilm. Le film a ensuite été récompensé par 11 Emmy Awards (un triomphe) et fait figure de favori pour les prochains Golden Globes et autres cérémonies. Pour avoir vu le film deux fois, je dois dire que le succès est mérité. Michael Douglas a eu un rôle difficile à endosser. Certains s'accordent à dire que celui de Damon était encore plus difficile à jouer mais je ne suis pas franchement d'accord là-dessus et pour trois raisons : Liberace était un personnage connu, contrairement à Scott Thorson, ce qui en fait un personnage plus difficile à incarner car tout le monde connaissait Liberace alors que Scott Thorson était un inconnu. Si Matt Damon a fait des erreurs ou a pris des libertés dans son jeu d'acteur, on ne peut pas vraiment le savoir. Ensuite, deuxième raison : Douglas sort d'un cancer. Alors, franchement, après avoir frôlé la mort, donner une prestation comme cela, d'un personnage plein d'énergie et d'extravagance, c'est tout simplement énorme. Enfin : troisième raison : Contrairement à Matt Damon qui nous fait un peu du déjà vu (il a joué plein de fois des personnages renfermés, introvertis), c'est une grande première pour Michael Douglas : jamais il n'avait joué le rôle d'un pianiste virtuose homosexuel (on est plutôt habitué à la voir dans des rôles d'hommes victimes des femmes). Je ne dis pas non plus que Matt Damon est mauvais, ce qui n'est pas du tout le cas mais j'aimerais dire à tous ceux qui disent qu'on a trop fait avec Douglas et qu'il a volé la vedette à Damon, que ce n'est pas du tout le cas. C'est vrai que jusque là Douglas a tout raflé, alors il serait juste, je le pense, que Damon gagne au moins une récompense pour son rôle dans le film. Je rêve que Michael Douglas et Matt Damon remportent tous les deux le Golden Globe pour lequel ils sont nommés (sachant que c'est la même catégorie). C'est rare qu'il y ait deux gagnants dans une catégorie mais c'est déjà arrivé : je crois les doigts. Enfin, à tous ceux qui n'ont pas vu le film je vous le conseille vivement car c'est un film incroyable (les éléments artistiques sont soignés à l'extrême) et l'histoire entre les deux personnages et vraiment très bien mise en scène. Je pense avoir tout dit, enfin je l'espère.

Dans ce biopic tout est mis en place pour du grand spectacle, argent, excentricité, alcool, sexe, drogue, possessivité, mégalomanie, amour.... des décors somptueux dans un cadre idyllique surplombé par des costumes époustouflants.

Et que dire des acteurs ben juste que la qualité est au rdv, notamment un grand Douglas, Damon assure grave aussi, pourtant à la base je ne suis pas un grand fan des deux, mais leurs interprétations laissent bouche bée, certes tout n'est pas parfait quelques lenteurs dans le scénar, des scènes inutiles à mon goût, mais ça reste un bon divertissement.

Je ne connaissais absolument pas "Liberace" et ses déboires, et le film nous fait découvrir un artiste loufoque doté d'une capacité à faire pâlir les Lady Gaga et compagnie, une Amérique des années 70 très kitsch pas encore prêt a acceptée l'homosexualité de ses artistes, un personnage attachant mais à la fois détestable par son égocentrisme, et sa mégalomanie, à voir.

Film très émouvant magistralement bien réalisé et sublimement bien interprété.
Pas un instant je ne me suis ennuyé dans ce film grâce à l'excellentissime jeu de rôle entre Micheal Douglas et Matt Damon.

Liberace était un homme d'exception.
Sur scène, Liberace rayonnait comme une étoile. Dommage qu'il soit partie trop tôt.
Un très grand film à voir.

Je met 5 étoiles.

on en a fait beaucoup par rapport au personnage incarné par M. Douglas et son état de santé à ce moment là. les ingrédients principaux : excentricités, sexe, alcool, drogue... après, cette histoire d'amour (dramatique au final) n'est guère palpitante et l'ensemble manque de rythme. (2/5)

Un film ni mauvais ,ni excellent ..Le biopic est bien realisé on va dire .Ne capte pas reelement ton attention mais bon bref moyen note 3/5
le seule moment emouvant c est la fin .. a part sa lol j'ai rien ressenti , a part de l’émerveillement pour la beauté de la maison , des costume de scéne et des prestation :)

Biopic réalisé avec efficacité. On ne s'ennuie pas. 3 étoiles.

4 nominations aux Golden Globes !

Pour l'avoir vu à la fois en français et en anglais, je dois dire que la version originale est mieux : avec la version française on perd clairement en émotions et en performance, si je puis le dire ainsi. ... A voir absolument !

tout à fait étonnant ce biopic, formidable évocation d'un vrai grand amour, évocation aussi d(un personnage dont le moins qu'on puisse dire c'est qu'il était haut en couleurs et interprétation de très haut niveau de Damon et carrément fabuleuse de Douglas; un téléfilm bien meilleur que 95 pour cent de la production ciné de ces dernières années, Que d'oscars qui se perdent!

C'est vraiment dans ce genre de rôle à contre-emploi que l'on voit le grand comédien. Michael Douglas est bluffant de réalisme dans le rôle d'un homosexuel alors que le public connaît bien l'intérêt presque excessif qu'il porte aux femmes ...

Remis en forme ? !! Je viens de lire que son cancer n'est pas à la gorge mais sur sa langue ...

ca va être quelque chose de voir douglas en gay....contente de le voir remis en forme

Alors là... on peut dire que c'est un film pour moi ! Tous ces gentils petits chiens ! Ce monsieur Liberace aimait les chiens, et pour ça, grâce lui soit rendue ! Un film magnifique, que je recommande à tous les amis des bêtes.

Merci nielab!! :)

@Ty M.
il s'agit de "love is blue" composé en 1967 par André Popp

Question pour ceux qui ont vu le film: Quelle est la musique diffusée durant la scène ou Liberace et Scott sont dans une salle avec les avocats et ou ils s'apprêtent en quelque sorte à régler les modalités de la séparation??

Beaucoup de films de Steven Spielberg comme DUEL sont des telefilms et en France ce sont des films sortis au cinema.

Loading...