Ready Player One

Ready Player One 2018

2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l'OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l'œuf de Pâques numérique qu'il a pris soin de dissimuler dans l'OASIS. L'appât du gain provoque une compétition planétaire. Mais lorsqu'un jeune garçon, Wade Watts, qui n'a pourtant pas le profil d'un héros, décide de participer à la chasse au trésor, il est plongé dans un monde parallèle à la fois mystérieux et inquiétant…

COMMENTAIRES

moi c'est le seul film de spielberg (ou presque) que j'aime pas.... bon, c'est pour les ados ok, mais quand même......je me suis ennuyé grave, mais c'est perso. après le coté esthétique est bon. chacun son truc^^

Vous avez des films similaires ? Avec vraiment le même sujet... Parce que Allocine...

Que dire ... C'était tout simplement génial !! Trop content pour Spielberg qui m'a souvent déçu ces derniers temps ! Bien sûr il y en a tjs pour ne pas aimer ou inventer des critiques mais comme je le dis tjs quand on va voir un film on est pas totalement dans l'inconnu , ici on sait quel style d'univers on va retrouver et sur quoi le film est basé ...
Il est clair qu'une personnage âgée sera moins réceptif à ce film mais perso j'ai aimé tout du début à la fin : visuellement éblouissant il y a de quoi s'émerveiller , le scénario est pas ultra complexe mais reste intéressant et inventif , bons acteurs bien à leurs places , un tas de références ça plait ou non mais j'ai souri à pas mal d'entre elles !

Que reprocher à ce film ? Je cherche encore ... P-e le fait de voir des gens en rue avec la VR , c'est assez idiot faut dire mais c'est tellement un détail futile dans cette histoire folle que ça me gêne pas plus que ça !

Quand pendant plus de 2h tu ne regardes pas ton tel une seule fois tellement que tu es captivé c'est que tu es devant un grand film ! 5/5

Film d'une extrême imondité qui rivalise avec le Valerian du pseudo cinéaste Luc Besson.
Est-ce qu'on peut encore parler de cinéma ???
Est-ce la même personne qui a réalisé Rencontre du 3ème Type ?

Film fan service, superbe travail artistique mais scenario pathétique digne d'un random transformers. Pourquoi les films hollywoodien sont tjrs aussi plat scénaristiquement. Des 10ene d'animes et mangsa ont pourtant deja réussit à aborder ce sujet beaucoup plus finement.
Deception, encore...

Film vraiment très original et captivant.
Le scénario est superbe, les effets spéciaux magnifiques et les clins d'oeil aux autres films sont également sympas.
Enfin les personnages sont attachants et parfaitement interprétés. 4/5

j'ai adoré cette aventure entre monde réel et virtuelle et la façon dont il traite quelques Classic du cinéma des années 70 80 90 ... du grand Spielberg encore une fois

Un bon opus de Spielberg.................................quelques longueurs en milieu de film.............les scènes vidéos de bonne facture...........................3 étoiles et demie....................!!!!!!!!!!!!!!

Best movie ever

film sympas mais y'a trop de longueurs il aurait du être plus court
j'avoue avoir vu le film pour olivia cooke et apparitions freddy jason chucky etc LOL

Super film j’ai passer un très bon moment devant ce film même si j’aime pas la SF en général.

Spielberg met en images un monde virtuel infini par un jeu de piste vidéo géant virevoltant, incluant énigmes, poursuites, combats.... Bourré de trouvailles, foisonnant d'effets visuels, de nombreuses références musicales des années 80, cinématographiques et de mangas. Mais l'ensemble peut parfois paraître brouillon, stéréotypé et s'étire sur la longueur. Parlera forcément aux fans d'arcades...

Un film pop-corn plus que pop culture. il vous parlera si vous avez connu les années 80, sans être trop jeune ni trop vieux. De toute façon avec Spielberg sur la thématique de son enfance, c'est toujours des scénar pas très compliqués. Il ne suffit pas de truffer un film de références pour faire un bon film.

Un film énorme, qui démontre que Spielberg a conservé son talent visionnaire. Il ne juge pas, il pose un futur possible et adresse un message aux habitants de ce futur, avec une élégance rare. Les passéistes et les adeptes d'une civilisation statique, après avoir rejeté les romans, puis les mangas, rejettent le monde virtuel. Pourtant, depuis les premiers troubadours et poètes antiques, qui racontaient leurs histoires aux sons de musiques étranges, nous n'avons pas cessé d'améliorer notre fiction : romans, cinéma, maintenant les jeux, demain des mondes entiers... nés de notre imagination. Je suis admiratif de ce que ces développeurs de jeux, ces graphistes, ces scénaristes, ces artistes ont pu imaginer. Comme je partage le même ADN, à chaque nouvelle création je vibre un peu, j'ai la même fièvre qu'eux.

Peut-être qu'à 70 ans j'aurai un avatar de Yéti dans un monde virtuel, et alors ? La réalité vaut-elle mieux qu'un monde que nous avons bâti pour nous ? Je laisse cette réalité aux réactionnaires de tous poils, et dans ma peau de Yéti, je m'associe à Spielberg, pour envoyer un message d'amour aux générations futures. Son film est un message d'amour qui transcende le temps.

Bizarre, ce film...

La question qu'on se pose rapidement, c'est : "Mais qu'est-ce qu'il veut dire, avec tout ça ? Où est-ce qu'il nous conduit ?"

Et bien un peu nulle part, hélas : le film n'a pas grand-chose d'autre à dire que son enfilade ininterrompue de références geek, servie par une mise en scène virevoltante, mais vite répétitive.

Là où auraient pu se glisser une satire sociale, ou une réflexion sur la "réalité virtuelle", ne subsiste qu'un film d'action coloré, certes rythmé et spectaculaire, mais aussi terriblement vain pour un réalisateur de cette trempe.

Alors on peut choisir d'y voir un regard sur l'évolution de notre imaginaire collectif, sur le changement d'époque que l'existence "connectée" nous amène à franchir.

Mais ça me paraît très généreux avec un film qui a finalement bien peu à dire sur ce sujet...

Bref, un film pop-corn, pour lequel on peut laisser ses neurones au placard, et qu'on peut suivre en s'amusant à énumérer toutes les références et autres "easter eggs".
Si on n'est pas plus sensible que ça à ce genre de sport, autant se dispenser de ce film dispensable...

Une des séquence culte du film : http://ew.com/movies/2018/0...

Film vraiment bancal mettant en avant une pop culture trés mainstream tout droit sortie des années 80, surement pour vendre ses prod de l'époque et celles de ses pote (Zemeckis) mais surtout une démonstration parfois absurde de la VR (on verra si tu vas courir dans la rue avec tes lunettes VR) alors que le publique geek qui semble visé est un publique pour lequel les détails sont trés important, voir cruciaux. Au final c'est un faux film de fan mais un vrai bon gros film nourri au ketshup.

Bon, je viens de le voir. Pas au cinéma mais bon, ça ne change pas grand chose au film en lui-même hein. C'est tellement too much. L'overdose de références tue tout le film. Alors c'est mignon le coup de la pop culture et tout mais bon, là on assiste à un fan service de fou, pour TOUT le monde. Il y a tellement d'univers représentés qu'on croule sous les informations visuelles et c'est extrêmement fatiguant. Visuellement c'est lourd, chargé et embrouillé. j'ai lu dans un commentaire précédent que tout était fluide, ah bon ? Dès la première course de voiture j'étais exaspéré mais à chacun son trip. Les acteurs sont bons, pas de soucis là dessus mais ils se débattent un peu dans le vide, comme leurs personnages qui portent des masques et courent sur des tapis roulants. Tout ça pour ça. Le scénario est juste mou et inintéressant comme c'est pas permis, trouver les trois clés youhou, l'idée du siècle. L'humour est juste nul et tombe à chaque fois à plat. Ca vire même au vulgaire (le coup de pieds dans les balls du méchant haha trop drôle et après même qu'il boîte, trop fort). Bref, je trouve que Spielberg s'en tire bien sur les scènes "réelles" mais qu'il perd tout le contrôle de la mise en scène dès qu'il rentre dans l'Oasis, soit les 3/4 du film. Aucune surprise, tout est attendu et prévisible. Alors oui c'est joli, y'a plein de CGI et après ? Ben rien.. Le vide, le néant... Pas étonnant que le film n'ait pas marché plus que ça, à vouloir plaire à tout le monde il a totalement raté sa cible. Et la morale finale ? Le monde virtuel c'est bien mais le réel c'est mieux. Super !

Loading...