22 Miles

22 Miles 2018

Un officier d’élite du renseignement américain tente d’exfiltrer un policier qui détient des informations compromettantes. Ils vont être traqués par une armée d’assassins tout au long des 22 miles les séparant de l’avion qui leur permettra de quitter le pays.

COMMENTAIRES

Malgré des combats brouillons, on est plongé au coeur de l’action de cette traque sanglante et effrenée !

Oh que c'était mauvais.
Pas grand chose à tirer de ce mauvais film d'action des plus classique, inintéressant et ennuyant au possible. À éviter.

Un scénario ultrabalisé : une unité d'élite fantôme de la CIA doit extraire un policier d'un pays imaginaire car il détient des informations ultrasensibles que le méchant gouvernement veut récupérer.

Sur ce synopsis vu et revu, on assiste à une débauche de fusillades, meurtres, combats ultraviolents. C'est assez jouissif d'ailleurs malgré un montage pas toujours top.

Si on gratte pas, on peut voir un énième film patriotique pro-gentils-troupes américaines contre les méchants asiatiques sanguinaires, qui n'hésitent pas à tuer les petites filles pour avoir leur cible. Mais c'est plus complexe. Le réalisateur joue avec les valeurs morales, la notion de gentil ou de bien dans la guerre moderne. D'ailleurs le rebondissement final est assez réussi, on ne s'y attend pas du tout.

Le personnage de James Silva est intéressant malgré son aspect machine de guerre. On est quasi certain de le retrouver dans un prochain épisode. On sent la future licence.

Bref un bon film d'action violent sans prétention, déjà vu mais qui se regarde sans déplaisir.

Une série B calibrée qui déménage et qui, au final, divertit. Tout simplement. Après, c'est sûr que Mark Wahlberg, John Malkovich et Peter Berg peuvent faire bien mieux... Cinoche du Samedi soir (mais pour un seul Samedi soir)!

Montage digne de Taken 3 , c'est n'importe quoi ... pourquoi caster Iko pour le filmer de cette manière .... le film est quand a lui faible, la fin est forcé , j'en dirais pas plus .... très mauvais film ,j'en ai encore mal a la tete ... je le conseille pas !!! 1/5

il a l air super ! mais j aimerais que Iko Uwai donne des nouvelles a propos de The Raid 3^^ idem pour Gareth Evans

Interview d'Iko Uwais sur THR (The Hollywood Reporter) : https://www.hollywoodreport...

Qui parle notamment de sont ascension avec The Raid, du film 22 Miles ou ca série qu'il commence de tourner (Wu Assassins prévu sur Netflix). Et du prochain film qu'il fera avec Dave Bautista, auquel il fera les chorégraphie.

film pas aussi mauvais que je pouvais m'attendre il faut dire que j'en attendais pas grand chose. malgré un découpage un peu bordélique qui ne mais pas en avant les talents de fighting de IKO uwais. on passe un bon moment.

ma review : https://youtu.be/fnrWibimADo

un film d'action sans temps mort assez violent
avec de jolis combats tout le long du film
une suite surement va arriver prochainement avec des surprises
spolier
la scène dans l'avion on a pas d'image et la femme
sur et certain qu'elle est en vie.

Je suis étonné des nombreux commentaires positifs que je vois ici, car j'ai vu la bande annonce de ce film, au cinéma avant ma séance du dernier Mission Impossible, et ça n'avait l'air d'être qu'un ersatz de ce dernier, avec un acteur encore moins crédible, a l'air encore plus niais

Critique avec SPOILER.

Pas si mal (enfin ca se regarde quoi).

Ensuite je ne peut qu’être d'accord avec beaucoup. Le montage, et les cut en (quasi), permanence sont le véritable gâchis du film. Pourtant dans "Lone Survivor" ou "Patriots Day", cette réalisation coller bien a l’univers et l'ambiance.

Mais ici, non seulement c'est un choix qui ne colle ABSOLUMENT pas, mais surtout c'est pire que c'est deux films la. Le montage de celui ci fait passer les 2 autres pour des petit manège pour enfants.

J'arrêtais pas de me dire "poste cette P*tain de caméra", et laisse les scène se dérouler sous nos yeux. Non vraiment la je comprend pas, pourtant j'adore c'est dernier films (surtout les deux citer).

Ensuite bon, le film fait sont taf, c'est tendu quand il faut, l'action (a plusieurs moment), et brut, sanglant, sa tape fort. Dans une interview le réalisateur a dit que c'est en voyant "The Raid" qu'il avait eu l'idée de faire ce film. Et pendant toute une séquence, effectivement j'y ai penser.

Quand a un moment ils doivent se replier dans des appartement. J'ai direct penser au film. Sauf que la, c'est trés brouillon. C'est simple avec les scène d'Iko tout est over cuter. Y a eu que certain plans de sauver (le Trailer est mieux monter, c'est vous dire). Par contre les combat avec Lauren Cohan sont les plus réussi.

Le casting s'en tire trés bien, SURTOUT Iko Uwais (mais je suis trop fan du mec pour étre crédible ^^). Il réussi a étre attachant alors qu'on ne sait rien de lui, et a chaque scène il bouffe tout le casting (c'est dire). Lauren Cohan est aussi un excellent atout, bon j'ai pas était pris par sont histoire de mère (trop cliché, trop déja vu...et le mari Peter Berg oui xd), mais elle reste suffisamment charismatique et douer pour qu'on la suivent et qu'ont ressente de l'empathie.

Marky Mark, lui je sais pas trop quel sont mes sentiment vis a vis de lui. Il réussi a étre sympa a pas mal de moment. Mais le récit en fait des tonnes sur lui (des le générique, quand il retrace un peux sa vie), non mais c'était un peux gênant. Pour moi y a un passage qui ma fait marrer (et pour lequel je suis d'accord avec l'un des perso), quand chacun échange sont opinion sur lui "problème psychologique", "bipolaire", "juste un con"....Oui monsieur, je suis d'accord avec vous.

Pour le reste, ont s'en cogne le coquillard. Que ca soit Ronda Rousey, pitié je peut pas la blairer cette "actrice", juste de voir sa moue me donne de l'urticaire. Aucun talent cette femme, elle dégage rien. Autant dire que j'ai était super content pour un passage du film...(^^). John Malkovich et sont affreuse perruque m'ont fait marrer, mais ensuite il fait le taf. C'était plaisant de voir Terry Kinney (a jamais McManus dans Oz), même pour un second rôle.

La fin par contre relève un peux l'état du film. Même si je commencer de plus en plus a douter (la faute au montage, Whalberg qui nous raconte tout ce qui se passe), et vers la fin c'était trop insistant.

Mais j'ai était quand même trés surpris, et pour le coup je ne veux absolument pas d'une suite. Car franchement ca serait gâcher cette fin réussi (et assez oser), surtout que c'est juste un bon retour des choses...Enfin bon, disons qu'ils faut payer l'addition un jour (et de tout leur méfait).

Bref, donc un film assez sympa a voir (MERCI Iko Uwais), qui a quelque éclat et atout dans sa manche. Mais qui clairement déçoit dans ce qu'il aurait du étre (formellement), en tant que films d'action a la The Raid.

Ils serait encore en école primaire. Donc pas le pire du réalisateur, mais par rapport au récentes production qu'il a donner (et l'inspiration de sont film), OUI, c'est bel et bien une déception.

3,5/5 ou 3/5 (je sais pas encore, trop tôt pour le dire), je m'était préparer a la déception, sa a du aider !

Impatient de voir la série d'Iko Uwais surtout ^^.

Extrêmement bâclé. Décevant pour un Peter Berg et très décevant pour un Mark Wahlberg...
On comprend pas grand chose à l'action, c'est mal filmé et ça va vite...beaucoup trop vite...la durée du film avant visionnage (1h35) m'avait fait craindre un manque de développement et bien j'ai pas été déçu. Beaucoup trop brouillon...
Seul un final assez inhabituel sauve le film du n'importe quoi pour moi.

Quel gachis la plupart des personnages sont credibles dont un mark wahlberg antipathique et froid qui tient son role a merveille, mais trop d’incohérences au tableau.des scenes d’actions filmées avec les pieds et un dernier acte expédié , ainsi que des raccourcis scenaristiques trop gros pour être pardonné font de ce 22 miles un film au potentiel énorme mais totalement gâché.

Dommage ! Vraiment dommage.. J'ai adoré l'histoire, le développement des persos et leur soucis moraux, le twist est bien vu mais voilà.. C'est quoi ce montage ?? Le film est irréprochable en terme d'effet spéciaux et de chorégraphie, mais que c'est illisible mon Dieu.. Comment le réalisateur peut-il approuver ce montage, et penser que ça va impressionner quelqu'un ? En plus ils ont le premier rôle des The Raid sans le casting (et au vu de ses scènes de combat bien violente, on voit qu'il a mis son grain de sel pour les chorégraphies), mais c'est gâché par le montage... Je comprenais la moitié des coups, j'étais perdu dans l'espace de la pièce où avait lieu l'action, alala... Je sais pas quoi en penser sérieux. On est passé à côté d'un gros film d'action, mais le montage n'a pas suivi, et c'est trop important pour laisser passer ça...

PS : Guillaume, je voulais revenir sur ta remarque envers " Transformers & compagnie " à propos d'un dommage collateraux durant les scènes de guerre en plein centre ville. Dans Transformers 3, on a pas mal de plan avec les civils qui ce font désintégrer, des crânes un peu partout, des habits d'enfant brûlé.. Je sais que t'aime pas cette saga, mais bon elle montre ce que tu " reproche " à " & compagnie "...

Sans être d’une originalité folle niveau mise en scène, le film a le mérite de proposer de l’action efficace et rythmée. De son côté, Lea Carpenter signe un premier scénario qui n’oublie pas les hommes et les femmes derrière l’arme. Ils ont une histoire, une personnalité, qui nous permettent de nous attacher à eux et ajouter de la tension lors des tirs. Alors certes tout n’est pas parfait, loin de là, mais on prend plaisir devant cet actioner qui ne cherche pas à nous mentir sur la marchandise tout en offrant autre chose que du divertissement décérébré.
Notre critique complète : https://bit.ly/2NtXPCs

Même pas une interdiction , alors que ça gicle bien paraît-il ?

3.1 pour l'instant note globale presse , je m'attendais à pire . J'aime beaucoup la critique du parisien ^^

Alors voilà un film qui partait avec de bonnes intentions; prendre un postulat simple (quoique...) pour créer un mélange entre guerilla urbaine et course poursuite en une unité de temps réduite.Le tout sauce action hardcore, remis à l'honneur par le désormais culte The raid.
Evidemment, le film ne pouvait prétendre à rivaliser ni par sa puissance formelle ni par sa violence extrême avec le modèle de Gareth Evans mais il veut tout de même se tenter une action brutale, sèche et vénère plus violente que la moyenne US (et pas avec du faux sang façon Deadpool mais avec du sang qui tâche sur le tournage et qui impacte plus je trouve).
Et ces intentions restent le principal mérite d'un film condamné en premier lieu par sa mise en scène. Berg, pris de l'envie de rivaliser avec le Michael Bay de ses débuts (quand il semblait croire qu'un plan de + de 3secondes était un plan séquence), fait virevolter la caméra et les coupes dans tous les sens. Résultats, des scènes aux chorégraphies assez pêchues deviennent un gros bazar visuel dont on ressent certes le côté violent mais au détriment de toute maîtrise du combo espace/temps fondamental à l'action de qualité.
Ceux qui maudissent Greengrass d'avoir remplacé Liman avec sa shaky cam frappée de parkinson devraient songer à 2 fois avant d'aller se risquer avec ce film là car, même si je comprends et partage certaines réserves sur le style Bourne made in Greengrass (que j'aime beaucoup soit dit en passant), je trouve l'aspect immersif très réussi et l'action beaucoup moins brouillonne qu'elle ne l'est chez Berg. On a bien quelques bons plans de ci de là mais vraiment, ça charcute des scènes qu'un Evans, un Liman, un Hark ou un Woo auraient rendu autrement plus savoureuses.
Qui plus est, sa violence est à la fois un point fort et faible; d'un côté, oui les blessures sont crédibles, ça saigne, ça pète du bras en 2 coups vicieusement... mais de l'autre, comme dans n'importe quel Transformers et compagnie, malgré un véritable carnage en zone urbaine, aucun civil blessé ne reste étendu dans son sang sur le pavé. A ce demander comment ils échappent à toutes ses explosions et balles perdues... Dommage, le film aurait gagné à nous faire ressentir un peu quelque chose de ce côté.
Car justement, deuxième gros inconvénient, la dramatique du film est très insuffisante. Alors oui, c'est de l'actionner bourrin (qui, et j'en dirais pas plus pour cause de risque de spoiler, se la joue plus malin qu'il ne l'est malgré une volonté appréciable -quoique commerciale?- de ne pas finir de la façon la plus ordinaire pour du popcorn movie US) mais ça empêche pas d'avoir des personnages intéressants, non?
Or, tous sont tristement sous écrits. Je passe les "figurants" aspirant 2nd rôle dont on se contrefiche et cible les 2 à avoir un "background psy": le héros, qui est un génie colérique qui a besoin de se claquer un élastique sur le bras pour se maîtriser et qui parle super vite (parce qu'il est très intelligent et suffisant) et qui fait des puzzles monochromes vachement durs (parce qu'il est très très intelligent des fois qu'on n'ait pas compris ce que génie veut dire; LOL) et l'héroïne (la délicieuse Maggie de Walking Dead) qui est maman d'une fille à la garde de son ex. Et oui, elle est maman. C'est ce qui "enrichit" son personnage de fille badass (toute façon, toutes les filles désormais dans le cinéma hollywoodien sont badass). Le méchant indien qu'on voit dans la BA, on le voit si peu, on n'en fait qu'une némésis du pauvre, oubliez le, il sert quasi à rien non plus finalement.
Et à ces personnages creux, stéréotypés se rajoute un problème pour l'empathie du spectateur; le fait que le héros justement semble pas se soucier grandement des autres. Vous vous doutez bien que des gentils de l'équipe vont pas survivre mais on a pas trop l'impression que ça ait un impact sur le héros, toujours cool et détaché. Même dans 24, qui adoptait ce principe aussi de mort brutale sur lesquelles on n'a pas le temps de s'apesantir, le perso de Bauer (avec une interprétation de Sutherland d'un autre niveau que Walhberg dans ce film) faisait sentir que cela le touchait, le blessait et, par extension, cela confortait l'impact émotionnel (d'autant que plus d'un perso de 24 était vraiment plus intéressant). Là, on reste très détaché.

Bref, l'installation d'une nouvelle franchise d'action (pas gagné si on en croit les 1ers résultats du box office), si préoccupée par l'envie de faire de la grosse action sèche qu'elle a oublié de travailler ses persos, instiller une tension et sublimer son action.
MI6 fallout n'a pas à s'en faire; cet outsider ne lui fera pas d'ombre en cette fin d'été.

un bon film d'action, quand le duo Berg / Wahlberg fait équipe logiquement le pari est réussi !
par contre film très court 1h25 mais tout de même très divertissant avec un beau casting

ah il a l 'air d être au top celui la

Loading...