Sans un bruit

Sans un bruit 2018

Une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit. S’ils vous entendent, il est déjà trop tard.

COMMENTAIRES

sympathique

Découvrez notre avis du film ici:

http://pulp-movies.com/film...

Une bonne surprise, Sans un Bruit se démarque clairement par son style assez particulier. Les acteurs sont très juste et l'ambiance très réussie.
Par contre le développement est un peu trop facile, et on a vraiment l'impression que le film débute peu de temps avant la fin... Une suite est annoncée, a voir... 3/5

Je trouve l'affiche du film vraiment naze, c'est un détail mais c'est dommage.
Le film lui vaut vraiment le coup d'œil même si il le réal utilise quelques facilités par moment, "Sans un bruit " sort du lot

Spoiler
Il me semble avoir remarqué un changement de ton ou d’ambiance quand le père dit « ils ne peuvent plus nous entendre » une fois qu’il a mis le matelas au dessus de la cave. Et si en fait tout ce qui suit n’était pas ce que pourrait penser un des personnages en train de mourir car en fait la bête les a déjà tués?

Il est super ce film ! En plus il a une BO juste extra ! Et les acteurs sont très bien dirigés, c'est une copie assumée du jeu vidéo The Last Of Us

Quand tu vois Jurassic World 2 à côté qui est une vraie bouse... et qui a fait je sais pas combien d'entrées, merci le logo "Jurassic" 😂

Ce film mérite une suite ...

Un film sympa et oppressant, peut-être un peu trop court à mon goût. Il manque un petit quelque chose....
Je m'attendais honnêtement à mieux, mais je le recommande tout de même. 3/5

Si vous avez pour habitude de vous endormir pendant les films, celui ci est à éviter ^^ puisque tout est silencieux. Nouveau concept ... mais j’ai pas trop accroché, beaucoup d’incohérences dans le scénario c’est dommage parce que ça aurait pu être vraiment mieux que ça ... 3/5

C'est un film muet?

l'idée etait bonne. les acteurs sont bons.... mais voila, énormement d'incohérences, et bon, une fin assez convenue...... j'aurai aimé un vrai scenario, là c'est assez médiocre. on passe un bon moment sans plus...........

C'est le meilleur film que j'ai vu cette été au ciné pour l'instant, à ne pas rater pour les cinéphiles 👍

j'ai trouvé ce film juste génial !

Ahh bhe rien que pour la justesse d'Emily ca vaut le detour ! le climat du film est savoureux, les jeux de lumière /clairs obscures et cadrages sont assez bien foutus pour permettre au film d'etre parfaitement muet (genre un veritable film muet ca aurait marcher à mon sens) et le rythme est plutot cool :) Simple mais efficasse !

Regardé pendant une demi-heure mais il ne se passait rien. Alors j'ai changé pour un vieux western.

Un peu déçu de ce film tout de même ! J'avais espéré qu'il aille un peu plus loin que cela.
L'idée du film silencieux est à la base très bonne et ça donne lieu à qq moments de tensions intéressants car si ici on ne voit rien de bien effrayant il suffit d'un son pour faire " sursauter " ... Puis faut dire que les acteurs jouent vraiment bien , Emily on lit la douleur sur son visage la pauvre ! Mais en dehors de ça il y a pas grand chose et j'ai envie de dire que c'est comme trop souvent les mêmes points négatifs comme : c'est bien beau mais au final on ne sait rien ! D'où ils viennent ? Dans quel état est la Terre ? Ensuite sans le générique il fait 1h22 , c'est bcp trop court à peine le film commence qu'il se termine ! Puis les scènes incontournables de bêtises clichées comme le bruit de la fusée , le clou , faire un enfant dans ces conditions j'en passe et des meilleurs ...
C'est dommage car un peu plus étoffé on aurait eu vraiment un bon film ! Je me pose quand même la question de savoir pk ils ont jamais tenté de les tuer puisqu'il y en a que 3 visiblement et qu'un coup de fusil les tue ... Et bien on le saura jamais ! 2.5/5

Film plutôt très réussi, alors que le début n'annonce rien de foufou.

Le reproche principal est quand même une espèce de sentimentalisme à l'américaine (fierté du mâle, abnégation de la femelle, la famille c'est beau tralala).
Mais malgré tout, le fait que ça soit fait "sans un bruit" réduit ces niaiseries simplement à un souci rythmique dans la 1ere moitié du film.

Ce qui est par contre un vrai bonheur, en dehors de la trouvaille d'un film silencieux (et de tout ce qui est fait avec), c'est quand même le fait qu'on est plongés dans un monde dont on ignore tout, et on ne peut que s'ébahir de tout ce qui peut alors survenir.

Et puis la fin est vraiment excellente :D

Ca n'est clairement pas un film d'horreur, mais c'est un très bon film d'action/épouvante/survie.

Pff ! En lisant vos commentaires, y en a quand même qui aiment couper 1 cheveu en 4 !!!

Casting inouï !!! Par ordre de préférence : l'ainé, le père, la mère, la fille et le benjamin (Pas assez à l'écran !) … Tous d'un naturel incroyable !

En 2021, la Terre a été envahie par des créatures aveugles réagissant au bruit. Les humains ont appris à vivre dans le plus grand silence, le moindre son pouvant leur être fatal. C’est le cas des Abbott (John Krasinski et Emily Blunt) qui, ayant perdu leur plus jeune fils (Cade Woodward) à cause d’une bête erreur d’inattention, redoublent de prudence avec leurs deux autres enfants (Millicent Simmonds et Noah Jupe). Mais comment éduquer des enfants, lorsque le moindre bruit et la plus petite erreur peuvent être si lourds de conséquences ?

Initialement prévu pour appartenir à l’univers étendu de Cloverfield, Sans un bruit a réussi, par une décision commune et miraculeuse des scénaristes John Beck et Bryan Woods et de la Paramount, à échapper à une saga certes sympathique, mais trop inégale pour pouvoir produire des chefs-d’œuvre.
Se dotant d’un budget qui, sans être ridicule (17 millions de $), autorise le film à s’assurer une rentabilité colossale en cas de succès, Sans un bruit met toutes les chances de son côté en lorgnant plus du côté d’un Jurassic Park ou Alien. De fait, cela faisait bien des années que l’on n’avait plus eu droit à une tension aussi réussie, et c’est un vrai plaisir de ressentir enfin un stress intense face au grand écran, renouant avec une recette que l’on croyait pourtant définitivement sombrée dans l’oubli.
Se jouant merveilleusement du bruit dans une étude sonore rigoureuse et intéressante, Sans un bruit marque par sa capacité totale d’immersion, nous faisant oublier de respirer de sa scène d’introduction haletante jusqu’à sa dernière image, osée et jouissive. Car en effet, la grande réussite du film de Krasinski, c’est de savoir respecter toutes les limites qu’il s’impose. Ainsi, là où le climax aurait pu briser toute tension en basculant dans un combat ouvert entre les hommes et les créatures, le scénario a l’intelligence d’arrêter son film avant ce stade, restant constamment dans la stricte épouvante.( On peut y trouver des incohérences certes ,le clou qui dépasse, mettre un enfant au monde alors que faire du bruit est impossible, j'ai lu vos débats j'en rajoute pas).
Par le biais d’un incroyable casting (que ce soit les acteurs expérimentés ou débutants, dont Millicent Simmonds, une vraie sourde-muette dont l’excellence annonce une grande carrière, et Noah Jupe, qui confirme son talent après le très bon Bienvenue à Suburbicon), Sans un bruit distille une paranoïa inquiétante à un spectateur qui ne demande qu’à avoir le plus peur possible. Et même si Krasinski ne se prive pas des inutiles jumpscares d’usage, son film réussit à dépasser sans problèmes le stade de l’horreur standard pour nous offrir un film de science-fiction angoissant à souhait et visuellement accompli (très belle photographie de Charlotte Bruus Christensen).
On pourrait certes regretter que le concept ne soit pas exploité plus à fond (au lieu de couper tout lien social en se centrant sur une famille vivant en autarcie, il aurait pu être intéressant de s’intéresser à la perpétuation d’une vie en société, mais dans le plus grand silence), mais Krasinski nous offre une trop belle pépite, magnifiquement enrobée, qui réussit autant dans la tension que dans l’émotion, dont chaque bouchée est un pur délice, et à l’issue de laquelle on veille bien à sortir de la salle sur la pointe des pieds. Au cas où…

Loading...