Le Monde est à toi

Le Monde est à toi 2017

François, petit dealer, a un rêve : devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb. Cette vie, qu’il convoite tant, vole en éclat quand il apprend que Dany, sa mère, a dépensé toutes ses économies. Poutine, le caïd lunatique de la cité propose à François un plan en Espagne pour se refaire. Mais quand tout son entourage : Lamya son amour de jeunesse, Henri un ancien beau-père à la ramasse tout juste sorti de prison, les deux jeunes Mohamed complotistes et sa mère chef d’un gang de femmes pickpockets, s’en mêle, rien ne va se passer comme prévu !

COMMENTAIRES

Qu’est-ce que ça fait du bien de voir un film français comme ça ! Le Monde est à toi est une comédie d’action pop, fun, bien écrite et esthétiquement irréprochable en terme de mise en scène. Romain Gavras parvient à créer un univers bling bling à la Scarface tout en y ajoutant sa propre sauce et des références bien de chez nous. Tous les personnages sont juste cools et hilarants et je dis bien tous, Poutine, la mère le père qui croit aux Illuminatis, les 2 Mohamed bref toute une galerie de personnages interprétés par des acteurs très investis. Karim Leklou est juste génial, l’acteur livre une excellente performance en tête d’affiche même si Cassel et Adjani lui volent la vedettes parfois. Un des meilleurs films français de l’année, un vent de fraicheur qui fait beaucoup de bien et on espère voir plus de films français de ce genre qui tentent des choses.

Un film qui utilise habilement et avec un mauvais goût assumé les thématiques du moment : http://www.christoblog.net/...

Le petit caméo de John Landis.

Dans le jargon professionnel ils appellent ça un « nanard », on peut le nommer « daube » ou pire encore
l’escroquerie de l’été que cautionne tous les critiques « patentés ». Ce film est une honte pour le cinéma français et d’une vulgarité sans nom, qui plus est très mal joués par des « pseudo » acteurs. Mais que sont allés faire dans cette affreuse farce, même pas drôle,
des grands noms du cinéma ???

J ai adore ce film avec des chansons des années 80 boule noire aimer d amour ou balavoine la vie ne m apprend rien à la fin du générique adjani est vraiment mimi pour son âge

Je suis allée voir ce film suite aux commentaires de la presse et des spectateurs et je suis bien contente d’avoir le pass et de ne pas avoir payé pour une daube pareille. Vraiment bof très décevant.

Purée c'te claque. Acteurs tous au top, Vincent Cassel comme tjrs magistral, Adjani n'en parlons pas, et tous les autres vraiment bons.

Sous ses aspects de film de genre, une oeuvre intelligente, fine et subtile.

Un de mes coups de coeur 2018. Courez-y

Excellent film et bien plus maîtrisé que son précédent. Le genre de film qui devienne culte au fil du temps. Pas un chef d'oeuvre mais un très bon moment !

Un film atypique et tellement jouissif. C'est extrêmement drôle, c'est fluide, bien monté, bien filmé, agréable à regarder, bref ça ne ressemble pas du tout à un film français. J'adore ce genre de films inclassables, à moitié polar, à moitié comédie, où tout peut arriver et dont on se demande où le scénario (fou) va nous emmener. Gros coup de coeur, je conseille!

Coup de coeur sur les scènes avec l'anglais (campé par Sam Spruell) qui apporte un véritable souffle à la narration, cet acteur crève littéralement l'écran dès l'instant où il apparaît dans le film.

Après son approximatif "notre jour viendra", film basé sur le thème de l'anarchie, Romain Gavras s'essaye au film déjanté et de gangster. Sur fond de trafic de drogue douce, on nous raconte le périple sanglant d'un auto-entrepreneur parti faire du "commerce" en Espagne . La qualité des prises de vues, de la mise en scène et du jeu d'acteur aident énormément à la réussite du film. Néanmoins, si je peux me permettre une critique objective; les scènes avec Oulaya Amamra et Isabelle Adjani sont un peu poussive et ralentissent le rythme pourtant stable du film. Pas toujours pertinentes dans les propos qu'elles tiennent, ces personnages féminins pourtant très bien interprétées par les actrices sont un peu désservies par le scénario (pas si bien ficelé que ça). Enfin on pourrait reprocher au réalisateur de faire un peu trop du pied au cinéma de Tarantino ou des frères Coen de façon un peu trop prononcée mais on voit tellement peu de films français bien aboutis à ce niveau là qu'il serait dommage de bouder notre plaisir. 3,5/5

film bien maîtriser qui ce laisse suivre sans regarder sa montre entre du Snatch et du Tarantino.

ma review : https://youtu.be/rvWXT2OoKDM

Quel navet ce film vraiment, c'est dommage pour Adjani et Cassel..

SPOILERS Mais quel chef d’œuvre, Le monde est à toi est LE film de 2018, c’est deuxième fois, après Fight Club que je mets immédiatement après la vision d’un film, un 5/5. Par où commencer, commençons par la post prod : Le monde est à toi, le deuxième film de Romain Gavras (fils de Costa Gavras et considéré comme étant le Tarantino Français) après Notre jour viendra, fut présenté en Quinzaine des réalisateurs le 13/05 au festival de Cannes 2018. Le film fut très apprécié de la critique, et paraissait intéressant pour sa thématique : Le trafic de stupéfiants. Proche de Scarface en terme de style, (également au niveau du titre, en référence à ce qui était écrit dans la piscine de Montana) le film au casting francophone impressionnant, (Vincent Cassel, Isabelle Adjani, François Damiens) faisait baver tous les cinéphiles français. Bref, ça envoyait du lourd.
Maintenant évoquons le film en lui-même, absolument incroyable : Un scénario de dingue, ça part dans tous les sens, c’est délirant, un ancien dealer (François) économise depuis plus de trois ans, pour devenir le distributeur de Mr Freeze au Maghreb. Mais sa mère, (qui est l’un des personnages les plus pathétiques de l’histoire du cinéma selon moi) va s’emparer et utiliser toutes ses économies, pour s’acheter des vêtements. Sur ce, il va devoir se débrouiller lui même, pour parvenir à ses rêves. Et tout cela va passer par : Braquer sa mère et toutes ses amies, lors d’une soirée, garder en otage, la fille d’un grossiste anglais qui l’a entourloupé, jusqu'à même faire croire au parc Splashland qu’une attaque terroriste était en préparation. Bref, c’est très bien écrit. Et à coté de ça, on retrouve des délires hilarants : Henry, un ex prisonnier, tente de dénicher des complots d’Illuminatis qui l’entoure, et ceux-ci vont donner lieux, à des réflexions philosophiques qui vont le pousser, à faire n’importe quoi. D’autre part, on retrouve deux pures racailles absolument incultes et impulsifs, qui ne font que se frapper, et frapper tout le monde, s’insulter et vendre de la drogue.
Les interprétations émises par ce splendide casting, sont absolument éblouissants.
Karim Leklou (François) est un personnage très austère, même qualifié de « chef de chantier » très vaillant, fiable et intelligent.
Vincent Cassel (Henry) adopte encore un nouveau look, (après celui du Moine, braqueur, dragueur romantique, agent secret, etc) et se laisse pousser la barbe pour jouer l’ex prisonnier, qui s’exprime bizarrement et qui est sympa.
Isabelle Adjani (Danny), la mère d’Henry est une garce absolument décervelée qui a fait n’importe quoi, du début jusqu’à presque la fin, en participant au projet de son fils. Celui ci devra à la fin la laisser, étant donné que le plan s’est retourné contre elle. mais bref, entre son maquillage et ses costumes de marque (d’autant plus qu’elle est voilée) elle est parfaite, en plus elle est chef d’un gang de femmes pickpockets.
Oulaya Ammara (Layna) est aussi pas mal, dans le rôle de la « copine », plus ou moins de François.
Les deux acteurs presque inconnus, qui jouent les rôles des racailles sont trop biens, ils sont trop drôles.
Pour ce qui sont des images, elles sont belles, quelques effets spéciaux intéressants, même si nous n’avons rien d’exceptionnel. Par contre, ce qui concernent les couleurs, notamment celles utilisées lors des scènes tournées à Benidorm, valent la peine d’être vus sur grand écran. Oui, les trois quarts vont donc se passer à Benidorm, suite aux affaires de trafics.
La mise en scène est bonne, les plans sont réussis, je trouve que les infrastructures tant en France qu’en Espagne, sont bien mis à profit pour donner lieu à de belles images (elles sont bien filmées).
La bande originale est explosive : PNL, avec le son Le monde ou rien, parfaitement dans l’ambiance. Jul, avec le son Tchikita qui passe dans le club à shisha. Booba avec Kaaris, à l’époque où les rappeurs étaient encore proches, avec le don Kalash.
Sans oublier, le son Hallyday de Michel Sardou, ou encore Cocktail Chez Mademoiselle de Laurent Voulzy.
Mais avant tout, la musique principale du film : La vie ne m’apprend rien de Daniel Balavoine.
Maintenant, analysons l’œuvre : Malgré ses touches d’humour permanentes, qui ont été conçues, grâce à une excellente mise en scène, le film est en réalité absolument horrible et traumatisant. Pourquoi ? Si l’on regarde bien les rapports entre les gens, on remarque qu’ils sont absolument terribles. François a une mère, mais celle ci, n’a fait que le trahir pour de l’argent, et n’a fait que se moquer de lui de A à Z. Et celle ci, bien qu'à la fin du film, elle ait fait mine de l’aider, en réalité tout ce qu’elle a fait, c’était pour de l’argent, toujours plus d’argent. Francois va d’ailleurs la laisser, et celle ci va être emprisonnée pour islamisme.
La femme de François, va tenter de lui voler plusieurs dizaines de milliers au milieu du film, et s’ils ne l’avaient pas arrêté, elle serait partie, et ne l’aurait ensuite jamais aidé. Ces milliers servaient d’ailleurs à payer le grossiste anglais (Bruce), qui les a trahis, pour récupérer la somme, ils vont donc prendre sa fille en otage. Et ainsi va naître une complicité entre la fille, de l’anglais et le fils de Danny. Ils s’entendent mieux entre eux, qu’avec leurs parents qui sont ignobles. Bruce aurait même inscrit sa fille dans une école de trisomiques, pour toucher des allocations.
Les trafiquants avec qui il travaillait ne pensaient qu’à lui voler son argent et sa came, et lorsqu’a la fin, ils vont voler la came du grossiste anglais, ils vont tout leur prendre et tenter de partir avec tout le produit. Même si Henry avait relativement gaffé par son manque de tact en brulant une bonne partie de la drogue, par paranoïa, et une peur des illuminatis. Même Les trafiquants pensaient à s’entretuer.
Henry d’ailleurs en prison a laissé pendant des années Danny toute seule. Et tout ce qui a séparé tout le monde, c’est la trahison pour de l’argent. Si vous interprétez tout ce que je viens de dire, tout le monde s’est déchiré pour de l’argent, ce qui nous laisse une histoire sans pitié.
Bref, un chef d’œuvre, un film époustouflant. Incroyable. Je le déconseille aux moins de 16 ans. 5/5

Je vous promets c’est un chef d’œuvre allez tous voir Le monde est à toi le film de l’année

merci à allo ciné de toujours censurer les critiques des qu'elles sortent un peu du politiquement correct... j'ai juste trouvé la plupart des acteurs hyper agaçants... Adjani inaudible, peut se cacher les joues quand elle rit...

Quel kiff de voir Adjani comme ça !!

Cassel magique comme dhab

Ouch

Enfin un film français digne de ce nom. Une esthétique soignée,un casting en état de grâce et un bande son réunissant deux générations ,celle du rap et de la variété française. Tantôt émouvant,drôle voir trash romain gavras a frapper un très grand coup. Mention spéciale pour un Vincent Cassel comme on ne l’avais jamais vu auparavant et une isabelle adjani déchaînée.

Pas mal mai las BO aurait pu être mieux

Loading...