La Légende de Zorro

La Légende de Zorro 2005

En 1850, la Californie aspire à devenir le 31e Etat de l'Union, mais les membres de la mystérieuse confrérie médiévale des Chevaliers d'Aragon sont décidés à l'en empêcher par tous les moyens... Les paysans doivent aussi se défendre contre Jacob McGivens, qui s'empare de leurs terres par la force. Seul Zorro pourrait intervenir...
Joaquin, le fils de Don Alejandro de la Vega et de son épouse Elena, a aujourd'hui 10 ans et ignore tout de l'identité secrète de son père. Elena voudrait qu'Alejandro abandonne ses activités de justicier pour se consacrer enfin à sa famille. Lorsque face à l'urgence, il décide néanmoins d'enfiler le légendaire masque de Zorro, Elena se sent trahie et demande le divorce.
Armand, un aristocrate français qui vient de s'installer en Californie, en profite pour faire la cour à la jeune femme... tout en continuant à diriger secrètement les Chevaliers d'Aragon...

COMMENTAIRES

Une suite ratée qui verse trop dans le comique.

Martin Campbell incarne cette trempe de réalisateurs qui n'ont plus rien à prouver, si ce n'est nous émerveiller davantage à chaque réalisation. Son palmarès à lui seul est une référence de premier choix. Gros sujet qu'est Zorro, cette icône internationale créé en 1919 par Johnston McCulley. Un justicier masqué, héro du peuple, au même titre que Batman, Superman et j'en passe, menant savamment une double vie en préservant son identité. Il est un emblème du courage et de la révolte mexicaine face à l’oppression. Néanmoins, ce personnage de cape et d'épée tendait largement vers la ringardise vis-à-vis de son accoutrement et de son attitude effronté. Sa signature en Z gravée à l'épée sur les fesses de ses ennemis prête à sourire, mais il n'y a rien de renversant, tout du moins à travers la série et les anciennes adaptations qui aujourd'hui, sont devenues ridicules. Campbell lui, en a fait quelque chose de charismatique et réellement dynamique, sans sombrer dans la surenchère pyrotechnique et la caricature de mauvais goût. Ce qu'il avait déjà réalisé en 1998 avec Le Masque de Zorro. Même casting pour cette mouture de la cuvée 2005. Antonio Banderas aux côtés de Catherine Zeta-Jones forment un couple ravissant et glamour, bien à l'image de l'union libre et rebelle. Leurs aventures parallèles recèlent un certain piquant, beaucoup de tensions et de complicité. Les cabrioles du justicier masqué sont au paroxysme de son potentiel. Sous cet optique, il est loin d'être ringard, chevauchant aux trousses d'un train à vapeur sur son puissant cheval Tornado. Cette concoction très hollywoodienne nous emporte sans encombre dans un contexte de western et d'indépendance où les duels à l'épée et les cascades bondissantes sont légions. L'humour bon-enfant en fait une marque de fabrique depuis l'origine. La Californie de 1850 submerge l'écran en une reconstitution épique. On y ressent l'influence du cinéma hispanique des années 30 avec beaucoup de finesse et de second degrés. Pour sûr, les adeptes s'y retrouveront sans encombre. C'est la consécration d'une légende, merveilleusement mise en valeur par un maitre du cinéma d'action. 4/5

Critique qui résume tout le ridicule de ce film comparer au premier : https://www.youtube.com/wat...

Je crois qu'il y aune erreur dans le film: Alejandro n'est pas le fils de Don Diego. Dans le premier, il s'appelle Alejandro Murrieta, alors que dans cette suite, ils l'appellent Alejandro De la vega.
De la vega est le nom de jeune fille d'Elena ( la fille de Don Diego).
Normalement, la famille devrait Murrieta, et non De la vega.
A moins qu'à l'époque, dans ce pays , on pouvait prendre le nom de la mère....

Alors, contrairement à d'autres, j'ai trouvé cette suite aussi bien que le premier.. Le film s'attarde sur le "nouveau Zorro". Le premier volet est captivant grâce au charisme des personnages. Personnellement, le deuxième m'a captivée grâce à la psychologie très bien menée du héros. Anthony Banderas est juste parfait! On ressent parfaitement bien qu'il est triste de ne pas arriver à trouver un compromis entre Zorro et ses devoirs de père de famille. Il est très touchant! Catherine Zeta-Jones est toujours aussi excellente dans son rôle. Et le petit Joaquim est trop mignon! J'adore!

bon film d aventure mais moins bon que le 1

Pas mal!

Ce film quel déception !! clairement pas de la même trempe que le premier (du même réal pourtant) : un méchant raté, un gamin agaçant, de l'humour bien lourd, des scènes d'actions too much... : résultat un cruel manque d'enjeux et d'émotions pour le spectateur. Les années 2000 sont passés par la...

Le premier frise d'un cheveux le titre de chef d'oeuvre du genre, donc difficile de rééditer un tel exploit. Ce deuxième volet reste donc un bon film, très divertissant et c'est déjà très bien ainsi.

J'aime beaucoup ce film !!!

Je l'ai revu récemment en audio-commentaire et ça a changé un peu ma vision du film : je l'ai revu à la hausse. Je vous conseille de faire pareil, c'est là qu'on se rend compte de tout le travail qui a été fourni.

Adrian Alonso

Rôle : Joaquin De La Vega

il devais faire un 3ème en 2011 avec le retour de Antonio banderas,Catherine zêta-jones et son fils qui à grandis qui s'apel ???

J'ai beaucoup aimé les 2. Par contre, je viens de revoir la bande annonce du 2 et je voudrais savoir si quelqu'un sait quelle est la musique qu'on y entend

C'est toujours sympas mais ça n'arrive pas du tout à la hauteur du premier !

le scénario est carrément moins bon que le premier mais bon, ça reste un bon divertissement...

moins bon que le premier mais excellent tout de même !

Je préférais le précédent épisode. Le scénario était plus tenace.

JokerDreizen==> tout à fait d'accord. Le 1er était un véritable chef d'oeuvre (et je pèse mes mots), tandis que celui-là est une suite holywoodienne divertissante mais clichée.

Je trouve moi aussi cette suite inférieure au premier volet. Ca reste néanmoins très correct et plaisant ; voici le lien vers ma critique détaillée sur mon site : http://www.critiques-de-cha...

Il était pas génial. C'est assez typique du film d'aventure quoi, la fameuse poursuite avec le train, le méchant hors la loi avec des cicatrices, les méchants nobles, le fils et le père ... Un film correct mais bien inférieur au premier qui était riche en émotion. Celui-ci, ba, ça se laisse regarder mais on a plus l'impression de partir dans les clichés qu'autre chose, mention spéciale au méchant français. Bouhaha ... L'histoire du 1 était si poignante à côté. Enfin bon, c'est un suite moins bonne que le premier film à tous les points, mais toujours regardable. 2 étoiles.

Loading...